in absentia

Contenu

Titre
FR in absentia
Créateur
FR J.R. Carpenter (direction artistique)
Lance Blomgren
Andy Brown
Daniel Canty
Colette Tougas
gambletron
Date de création
FR 2008-06-24
Langue
FR Anglais
Français
Est une partie de
Résumé
FR « in absentia » est une oeuvre géonarrative. Une carte Google Maps est proposée aux lecteurs. Sur la carte, différents symboles apparaissent tels une porte, un camion, une photo de poignée de porte, une enseigne « À louer ». Chaque image fait apparaître un texte sur la carte.

Différentes sections du site web mènent à des cartes différentes. L'accueil montre une carte qui est un amalgame de plusieurs images et textes. La section « à louer » mène à une carte avec seulement des enseignes « à louer ». La section « à vendre » présente une carte avec des numéros 55-X (x étant n'importe quel chiffre) et quelques autres illustrations. Les sections « perdu », « trouvé » et « vide » présentent, quant à elles, un amalgame d'illustrations et de photographies.

Le lecteur parcourt donc l'oeuvre par sections. Il visite la carte et choisit les textes qu'il veut lire en cliquant sur les images superposées à la carte.
Citation bibliographique
Description
FR « "in absentia" is a web-based writing project by J. R. Carpenter, with guest authors: Lance Blomgren, Andy Brown, Daniel Canty, gambletron and Colette Tougas. This work addresses issues of gentrification and its erasures in the Mile End neighbourhood of Montreal. It was created with the support of the Canada Council for the Arts and presented within DARE-DARE's Dis/location: projet d'articulation urbaine 2008. The opening launch party was June 24, 2008 in the parc sans nom entre Saint-Laurent et Clark, entre Arcade et Van Horne. The closing party was Friday, November 7, 2008, 7-11 pm at Sky Blue Door, 5403B Saint-Laurent. J. R. Carpenter »

« A number of the stories in "in absentia" also appear in my first novel, Words the Dog Knows, published by Conundrum Press (Montreal) Fall 2008. A launch party celebrating the completion of both these projects was held on Friday, November 7, 2008, at Sky Blue Door. Thanks to Thomas, Joshua, Andy Brown, Maya Merrick, Jean-Pierre Cassie, Emily Holton, Elisabeth Belliveau, DJ Aerosol and Billy Mavreas for making that magic night happen. J. R. Carpenter »
Source : Page « About » sur le site web de l'oeuvre
Modalités procédurales :
Nature
Genre :
Nature :
Recueil
Genre
Sujet
Gentrification
Montréal
Appartement
Habitation
Mile End
Support
FR Supports :
Fureteur
Ordinateur
Format
Formats :
Texte
Image
Modes d'organisation :
Principe d'organisation
Extraits de l'œuvre
FR « For a dog's age we lived around the corner from the Berlin restaurant. Every night we walked past on "The Civilized Walk". No sticks, no balls, no games. Just pissing and sniffing, pissing and sniffing, up one side of Waverly and down the other. One night we were waiting for the light at Fairmount and Saint-Urbain and two old guys came out of Berlin clutching brown paper doggie bags. What's your dog's name? They wanted to know. Red-faced and jovial, full of sausage and Schlitz. Isaac. Isaac? Hey Abe, this dog's Jewish! Give this dog some schnitzel. Berlin's gone now. The wall has fallen, as it were. And what do we care? A thousand times or more we walked by and never once stopped to read the menu. There's a new place now, with fake tin ceilings, posh dark wood paneling and ivory cloth covered chairs. The dog pisses on the side of the building all the same and waiting for the light to change we still think: Hey Abe, give this dog some schnitzel. »
Est référencé par
Articles de presse :
« "in absentia" - un nouveau projet Web de J.R. Carpenter », dans Laboratoire NT2.
Leonardo Flores, « “In Absentia” by J. R. Carpenter », dans I Love E-Poetry, 27 juillet 2012.
Alanah Heffez, « In absentia maps Mile End stories », dans Spacing Montreal, 5 novembre 2008.
Brian Stefans, « Third Hand Plays: “Struts” by J. R. Carpenter », dans Open Space, 15 septembre 2011.
Articles scientifiques ou livres :
Joseph Tabbi, « The Bloomsbury Handbook of Electronic Literature », Londres, Bloomsbury Publishing, 2017, 464 p.
Dani Spinosa, « Toward a Theory of Canadian Digital Poetics », dans Studies in Canadian Literature / Études en littérature canadienne, vol. XLII, no2 (2017), p. 237-255.
A. Spangle, « In Absentia » dans Electronic Literature. ENGL 376VV. A literature course at the University of Mary Washington, 20 février 2012.
Rita Raley « On Locative Narrative », dans Genre, vol. XLI, no3-4 (2008), p. 123-147.
Jan Baetens et Fred Truyen, « Hypertext Revisited », dans Leonardo, vol. XLVI, no5 (2013), p. 477-480.
Jean-Christophe Plantin, « La cartographie numérique », Londres, ISTE Group (Coll. « Systèmes d'information, web et informatique ubiquitaire »), 2014, 176 p. (voir p.68)
Jörgen Schäfer et Peter Gendolla, « Beyond the Screen: Transformations of Literary Structures, Interfaces and Genres », Bielefeld, Transcript Verlag, 2010, 568 p. (voir p. 291-292)
J.R. Carpenter, « Walks from City Bus Routes: A Circuitous Route », dans The Writing Platform, 13 mai 2015.
Liens vers d'autres bases de données ou répertoires d'oeuvres numériques :
Benoit Bordeleau, « in absentia », dans Laboratoire NT2.
Counter Map Collection
Benoit Bordeleau, « in absentia », dans CELL.
Eric Dean Rasmussen, « in absentia », dans ELMCIP.
« in absentia by J.R. Carpenter », dans Rhizome.
« In absentia (2008), J.R. Carpenter », dans Language and the Interface.
Autres :
Description de l'oeuvre par J.R. Carpenter sur eLiterature.
Personne ayant créé la fiche
FR Aude Meunier-Rochon
Collections